Chambre Criminelle de Dakar, 8 affaires impliquant 19 accusés inscrites au rôle

La première audience 2017 de la Chambre Criminelle de Dakar s’est ouverte hier, au palais de justice de Lat-Dior avec huit affaires impliquant 19 accusés. Le crime de trafic de drogue occupe la plus haute marche du podium avec 11 dossiers. Le souci de désengorger la Maison d’arrêt de Reubeuss, frappée par le phénomène du surpeuplement qui touche 20 des 37 établissements pénitentiaires du pays, est la raison invoquée par l’autorité pour cette nouvelle démarche.
Dakar a tenu sa première audience 2017 de la Chambre criminelle, ce mardi 17 janvier. Les accusés El Hadj Sarr et Saliou Ndao ont ouvert le bal, avec le crime de trafic international de drogue, suivis d’autres détenus jugés, séparément, pour la même infraction. Tous les accusés attraits à la barre pour cette catégorie d’infractions, ont bouclé, au moins, trois ans de détention avant jugement à la maison d’arrêt de Rebeuss. Pour ce qui est des cas d’agression, deux bandes de malfaiteurs ont comparu. Le premier groupe a vu défiler les nommés Amadou Sy, Pape Mbaye et Pape Ndiaye alias « Long » et Ibrahima Ndao. Ce sont des détenus qui avaient été transférés à la Maison d’arrêt et de correction de Thiès qui protestaient contre leur longue détention, ce qui faisait suite à une grève de la faim entamée par 170 prisonniers de Reubeuss. Mais l’administration pénitentiaire les accusait d’avoir détourné les vivres des détenus et commis des vols en milieu carcéral. Un autre gang d’agresseurs devant être jugé a vu comparaître Birame Diallo allias Pape HLM et leurs compagnons d’infortune, en prison depuis janvier 2011. Ils seront jugés pour association de mafaiteurs, vols en réunion avec violence et usage d’armes en rapport avec des cas d’agression commis dans plusieurs quartiers de la capitale. Cette audience de la Chambre criminelle de Dakar se tient deux mois après la dernière session de 2016, laquelle s’est tenue en novembre dernier. A partir de cette nouvelle année judiciaire, deux audiences de la Chambre criminelle seront au programme dans le mois, à raison de huit dossiers par audience. Elles auront lieu le premier et le dernier mardi de chaque mois.
source: walfquotidien

Vous avez aimé l'article ? Partagez le!
Partager