20 ans de travaux forcés requis contre « Modou Pousse-Pousse »

Le parquet général près les Chambre criminelles de Dakar a requis hier, 20 ans de travaux forcés contre Mamadou Diagne alias « Modou Pousse-Pousse », accusé du meurtre de son ami Demba Mbow.
Les faits ont lieu en 2011. Selon l’accusation, tout est parti d’une banale histoire qui a opposé les deux parties à propos de la vente de ferraille, leur métier commun. Après une première bagarre au marché Colobane, les deux amis se retrouvés une nouvelle fois, pour solder leurs comptes.

Cette fois-ci, l’accusé, armé d’un couteau, avait asséné trois coups de couteau à la victime qui succomba de ses blessures. Devant la barre, « Modou pousse-pousse » n’a pas nié les faits qui sont reprochés. « A l’époque, on buvait de l’alcool. Et le jour des faits, la victime était ivre. Il est le premier à m’avoir asséné un coup de couteau, mais grâce à mon talisman, il ne m’a pas atteint. Pour me venger, je lui asséné à mon tour, des coups de couteau », a-t-il indiqué. Avant d’accuser « Satan d’être derrière cette affaire ». Il sera fixé sur son sort le 16 mai. La famille de la victime réclame 10 millions FCfa.

Le Quotidien

Vous avez aimé l'article ? Partagez le!
Partager