Pape Diouf sur la bagarre à Khelcom: «J’ai succombé à la tentative du diable »

Après la bagarre survenue à Khelcom, le chanteur Pape Diouf présente ses excuses à la communauté mouride. « J’étais à Khelcom comme tous les talibés mourides, mais malheureusement lorsque je suis arrivé, j’ai succombé à la tentative du diable. Je reconnais que j’ai cédé à une pulsion et que je n’aurais pas dû. Si c’était à refaire, je n’allais pas suivre mon instinct qui m’a fait flancher. Tous ceux qui me connaissent savent que je suis de nature très calme et non violent. Mais le sort a voulu que ce jour-là, les choses se passent ainsi », dit dans le journal L’Observateur.

A l’en croire, il a agi de la sorte car des propos injurieux ont été tenus à l’endroit de sa mère, l’être qui est le plus cher pour lui. « Je suis un être humain net comme tout un chacun, j’ai mal lorsqu’on touche à une corde aussi sensible que ma mère », dit-elle.

Partager