Un autre danger guette Assane Diouf à Rebeuss

On pourrait penser qu’Assane Diouf est plus en sécurité en détention. Que libre, sa vie est en danger. Il se trouve que même en prison, il risque de payer cash ses sorties incendiaires.
C’est le journal Libération qui lance l’alerte dans son édition de ce mercredi. Évoquant son placement sous mandat de dépôt, décidé hier par le Doyen des juges, le journal indique que « le meilleur service que l’administration pénitentiaire » peut rendre à Assane Diouf, c’est de l’envoyer en isolement à Rebeuss.
« Car, révèle Libération, il se dit que des détenus qui se sont sentis touchés par ses propos contre le porte-parole des mourides (Serigne Bass Abdou Khadre, Ndlr) et même contre Cheikh Béthio Thioune sont décidés à (lui faire sa fête). »

Partager