Escroquerie: l’ex-champion du Sénégal de jeu de dames, Modou Seck ‘’Gaïndé’ arrêté

Le maitre international Modou Seck alias ‘’Gaïndé’’, impliqué dans une histoire d’escroquerie, a été jugé hier par le tribunal des flagrants délits de Dakar puis condamné à deux ans dont un an ferme. Le tribunal a suivi le réquisitoire du procureur qui avait requis la même peine. La partie civile, qui a été remboursée, s’est finalement désistée.Il ne faut jamais se hasarder à salir l’image des magistrats ou de la justice. Le retour de bâton risque d’être très salé. Le maitre international de jeu de dames Modou Seck alias ‘’Gaïndé’’ ne nous démentira pas.

En effet, Abou Camara, qui est son ami, a été arrêté puis placé sous mandat de dépôt le 24 octobre dernier. Il était poursuivi pour recel. Le prévenu a profité de ce moment d’accablement d’Awa Ngom, épouse de joueur de dames, pour lui dire qu’il a un ami procureur qui demanderait 100 000 francs Cfa pour tirer d’affaire son époux. S’agrippant à cette utopie, Awa Ngom a remué ciel et terre pour rassembler la somme indiquée, mais c’était difficile.

Finalement, elle a mis à contribution les amis de son mari. Malgré tout, elle n’a pas pu récolter au bout de compte que 50 000 francs Cfa, que le nommé Mame Cheikh ka avait bien voulu mettre sur la table. Le jour du rendez-vous, le prévenu n’a pas voulu prendre ladite somme sous prétexte qu’elle serait infime par rapport à ce que demandait son ami ‘’procureur’’.

Au cours du marchandage, ‘’Gaindé’’ sort son portable et feint d’émettre un appel. Il revient plus tard pour lui dire que le ‘’procureur’’ est d’accord et que le prévenu sera libéré lors de l’audience du 30 octobre. Malheureusement pour le prévenu, à cette date, l’affaire fut renvoyée. Ce qui fera germer un doute chez la dame Awa Ngom et Mame Cheikh Ka qui se rapprochent d’un avocat qui leur prédit une escroquerie.

C’est ainsi qu’une plainte a été déposée au niveau de la police de Wakhinane-Nimzatt contre Modou Seck. Interrogé lors de l’enquête préliminaire comme à la barre du tribunal, le prévenu a été constant dans ses déclarations selon lesquelles les 50 000 francs Cfa lui auraient été gracieusement offertes par Mame Cheikh Ka. Ce que ce dernier a réfuté devant la barre. Il faut remarquer que lors de l’interrogatoire d’audience, les déclarations du prévenu et de la partie civile ont fait sortir de ses gonds l’un des assesseurs, qui n’a pas manqué de faire remarquer à la partie civile qu’elle devait être poursuivie au même titre que le prévenu car étant un corrupteur.

« Vous pensez que nous sommes assis ici pour jouer. Tous ceux qui se trouvent autour de cette table sont aussi croyants que vous. Leur salaire leur suffit. Ce sont des personne sommes vous qui salissent la peau des magistrats et de la justice. Que signifient 50 000 francs Cfa ? », a pesté l’assesseur très remonté contre le plaignant et le prévenu. Pour madame le Procureur, les faits sont constants. Ainsi, elle a requis une peine de 2 ans dont 1 an ferme.

L’avocat de la défense déclare que son client n’est pas coutumier des faits. Modou Seck est un champion du Sénégal de jeu de dames et a eu à représenter le Sénégal dans plusieurs pays, avant de demander une application bienveillante de la loi.

Lors de son délibéré, le tribunal a suivi le réquisitoire du parquet.

Le Témoin

Vous avez aimé l'article ? Partagez le!
Partager