Deux traitements simples pour se débarrasser des infections vaginales

Vous pouvez toiletter votre pubis et toutes les parties où il y a de la peau avec votre savon habituel, de la même façon que le reste de votre corps. La vulve peut soit se « rincer » simplement à l’eau tiède avec un savon doux (ou un produit spécial pour l’hygiène intime), sans toutefois insister, sans frotter.

Le vagin ne se lave pas. Les pertes vaginales se chargent elles-mêmes d’évacuer vers l’extérieur les saletés et les cellules mortes. Elles se débrouillent très bien toutes seules, donc on les laisse en paix. Mais en cas d’infection vaginale, voici deux remèdes qui pourront vous aider à les soigner.

Le remède à l’ail
L’ail est le meilleur remède pour combattre les champignons et les parasites.
Prenez une gousse d’ail crue, pelez-la et piquez-la à l’aide d’une fourchette, pour permettre à ses nutriments de sortir plus facilement. Introduisez ensuite la gousse d’ail dans le vagin, le plus profondément possible.

Ce traitement se réalise la nuit, avant d’aller vous coucher, durant trois nuits d’affilée.
NB : Pour pouvoir retirer l’ail plus facilement par la suite, vous pouvez l’envelopper dans une compresse stérile, que vous imbiberez d’huile d’olive pour faciliter l’insertion. Laissez les bords de la compresse sortir à l’extérieur pour faciliter davantage l’opération.

Le yaourt et l’eau de mer : un exemple de lavement vaginal
Les lavements vaginaux se réalisent à l’aide d’une poire en silicone, similaire à celle que vous utilisez pour réaliser des lavements intestinaux. Le yaourt va venir apaiser et renforcer la flore vaginale, tandis que l’eau de mer va apporter son pouvoir alcalinisant et minéralisant. Le mélange est très simple à réaliser : une moitié de yaourt nature et une moitié d’eau de mer que vous mélangerez jusqu’à ce que le tout soit homogène.

Mettez la préparation dans cette poire, et lorsque tout est prêt, introduisez la canule dans votre vagin, pressez la poire et introduisez le liquide.

Retenez le liquide à l’intérieur de votre sexe durant quelques minutes, puis expulsez-le dans les toilettes.

NB : Les liquides que vous utiliserez doivent être tièdes ou à température ambiante.

Vous avez aimé l'article ? Partagez le!
Partager