Evasion à la prison de Diourbel : Pierre Babacar Coly se taille à six mois de sa libération

Nouvelle évasion à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel. Pierre Babacar Coly, qui purgeait une peine de deux ans, a profité d’une sortie pour des travaux champêtres, pour prendre la tangente.
Baye Modou Fall alias Boy Djinné, le célèbre as de l’évasion, a inspiré Pierre Babacar Coly. Sauf que ce dernier ne s’est pas taillé de prison en escaladant les murs de la Maison d’arrêt et de correction de Diourbel, comme Boy Djinné.

Condamné par le tribunal des flagrants délits de Diourbel pour une affaire de cambriolage ayant eu lieu à Touba, courant 2016, Pierre Babacar Coly avait écopé d’une peine d’emprisonnement ferme de deux ans.

Mais, alors qu’il ne lui restait plus que six mois à tirer, jeudi dernier, le prisonnier d’une trentaine d’années a profité d’une corvée dans les champs, avec quelques autres de ses codétenus, pour tromper la vigilance des gardes pénitentiaires ? Son absence n’a été remarquée que lorsque les agents procédaient à l’appel.

Les recherches coordonnées par les gardes pénitentiaires, avec l’appui des forces de défense et de sécurité, n‘ont jusque-là rien donné. Aussi, faut-il rappeler qu’il s’agit là d’une énième évasion à la prison de Diourbel, après les quatre ayant eu lieu entre 2011 et 2016.

Des évasions qui avaient été à l’origine de l’affectation de la quasi-totalité des gardes pénitentiaires vers d’autres établissements pénitentiaires à l’intérieur du pays.

Les Echos

Vous avez aimé l'article ? Partagez le!
Partager