Cambriolage à Pikine Technopole: 7 gangsters dévalisent une boutique et emportent…

Ce fut une nuit de terreur, samedi dernier, vers les coups de 4h du matin, sur la corniche du Technopole Pikine. Un groupe de sept (7) individus, armés et non encore identifiés, ont fait irruption sur les lieux et braqué une boutique, située au rez-de-chaussée d’un immeuble flambant neuf. Ils ont dévalisé la boutique et emporté leur butin d’une valeur de 250.000 francs.

Les braqueurs ont frappé fort contre une boutique, située au rez-de-chaussée d’un bâtiment à étages flambant neuf sur la corniche du Technopole de Pikine, dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 novembre dernier. D’après nos informations, les gangsters ont surpris le vigile de nuit sur les lieux et l’ont sauvagement malmené avant de commettre leur forfait et prendre la poudre d’escampette.

Les malfaiteurs étaient à bord d’un taxi et d’une Peugeot 205 ; ils ont ligoté et bâillonné le vigile et l’ont blessé à la tête A leur arrivée sur les lieux, rapportent des riverains, les brigands ont rusé et se sont jetés sur le gardien, avant de l’intimider avec leurs armes blanches et des pistolets. Ils étaient auparavant venus à bord d’un taxi et d’un véhicule de marque Peugeot 205. Ainsi, pris de peur, le vigile lève les mains en l’air, s’aplatit devant les malfrats et les supplie de lui laisser la vie sauve. Mais, en braqueurs professionnels, les gangsters décident de prendre les devants et assènent des coups d’armes blanches sur la tête du gardien, histoire de lui faire peur. Ils le trainent de force au sol, le ligotent solidement et le bâillonnent, aux fins d’éviter d’éventuelles mauvaises surprises par les cris du gardien. Ensuite, ils défoncent la porte de la boutique, prennent des marchandises de natures diverses et les embarquent dans leurs deux véhicules. Qui affichent le plein de produits volés et roulent vite pour quitter les lieux avant l’apparition des voisins. Ils parviennent néanmoins à se fondre dans la nature.

Le propriétaire de la boutique cambriolée a fait hier sa déposition ; la police lance la traque aux braqueurs

Les limiers du commissariat de l’arrondissement de Pikine ont fait une descente, hier, sur les lieux du cambriolage et ont procédé aux constatations des faits. Ils ont ouvert ensuite une enquête et lancé la traque aux auteurs du braquage de la boutique. Le propriétaire de la boutique a fait aussi le déplacement, hier, au commissariat et sacrifié à sa déposition sur procès-verbal (Pv) suivie d’une lettre-plainte contre X.
Senegal7 avec Jotay.Net

Vous avez aimé l'article ? Partagez le!
Partager