Brésil: Il tue un Sénégalais et écope seulement de 3 mois de prison

Voilà un verdict qui prouve encore une fois que la justice brésilienne n’a aucune considération vis-à-vis des étrangers qui vivent sur son territoire. Léandro Alves da Silva, le meurtrier du Sénégalais Fallou Ndack, tué il y a quelques mois, a été condamné à 17 ans de prison dont 3 mois ferme.

Le verdict a été rendu, hier, un jury populaire de la République brésilienne, selon Les Échos

Partager