TOUBA : Dame Faye écope de 10 ans de prison pour viol sur un garçon de 12 ans

C’est la peine maximale que le tribunal des flagrants délits de Diourbel a appliquée, ce jeudi, à Dame Faye, prévenu de viol sur mineure, abus sexuels sur une personne vulnérable, actes contre-nature et pédophilie.

Les faits se sont passés dans la capitale du mouridisme, il y a quatre semaines. Dame Faye, la cinquantaine, avait usé de malice pour entraîner discrètement le garçonnet, M.S, avant d’abuser sexuellement de lui.

Sa libido satisfaite, le pervers avait menacé de mort sa victime. Mais les douleurs violentes subies par M.S. l’obligent à mettre ses parents au parfum de sa mésaventure. Ces derniers portent plainte, et Dame Faye est aussitôt arrêté.

Devant le juge, il a juré sur Serigne Touba, n’avoir jamais eu de relation sexuelle avec le jeune garçon, déclarant n’avoir été qu’une victime d’une machination orchestrée par les parents de sa victime supposée.

Une stratégie de défense qui n’a point payé puisque la Cour l’a reconnu coupable et l’a été condamné à dix ans d’emprisonnement ferme. Le prévenu s’est écroulé à la barre à la lecture du verdict.

Vous avez aimé l'article ? Partagez le!
Partager