Fin de cavale pour Baydi Samb qui avait tué son cousin berger Abass Ba

Recherché pour le meurtre de son cousin berger Abass Ba, le présumé meurtrier Baydi Samb a finalement pris l’initiative de se rendre aux gendarmes de Yang-Yang. Au terme de la durée légale de la garde à vue, le mis en cause a été déferré au parquet de Louga pour meurtre.

Le 6 novembre 2018, le village de Bélel Dobal, distant de 35 km de la commune de Mboula, dans le département de Linguère, a été le théâtre d’une violente bagarre entre deux cousins bergers, qui a finalement viré au drame.

Baydi Samb alias ‘’Néné’’, berger de son état, a donné un coup de coupe-coupe fatal à son cousin Abass Ba qui a finalement succombé à ses blessures après son évacuation à l’hopital Magatte Lô de Linguère.

Selon une source proche de l’enquête, la victime baptisait son enfant le jour du drame, quand une vive altercation a éclaté entre sa mère et Baydi Samb. Après un échange de propos aigres-doux entre eux, Abass Ba est intervenu pour demander à son cousin d’arrêter d’injurier sa maman.

C’est ainsi que le mis en cause a sorti son coupe-coupe pour lui asséner un violent coup au niveau du bas-ventre. La victime s’écroule et gît dans une mare de sang. Evacué d’urgence à l’hopital Magatte Lô de Linguère, Abass Ba rend l’âme. Le présumé meurtrier, après son acte, a pris la fuite.

Après trois semaines de cavale, Baydi Samb a finalement décidé de rentrer à son village natal pour se mettre à la disposition des gendarmes de Yang-Yang qui le recherchaient. Il a été déferré au parquet de Louga pour coups et blessures ayant entrainé la mort.

Vous avez aimé l'article ? Partagez le!
Partager