Afrique du sud : une dame sud-africaine, victime de viol s’est déshabillé devant la présidente pour montrer la gravité de l’acte

La courageuse femme en pleine lumière a montré les cicatrices qu’elle a laissées lorsqu’elle a été violée par ses agresseurs.

Austine Phindile, l’une des participantes au Sommet présidentiel sur la violence sexiste en Afrique du Sud, a également expliqué qu’elle avait subi cinq interventions chirurgicales à l’abdomen après avoir été violée par un gang.

Elle a exhorté le président à se pencher sur les crimes odieux commis par de jeunes hommes en Afrique du Sud, alors que les femmes se retrouvent avec des blessures non cicatrisées et des cicatrices qui les traquent depuis de nombreuses années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here