Elle met fin au « Sabar » en montrant son… « Lii Eupna Nak »

On dirait que certaines femmes piquent des crises d’hystérie quand elles dansent le « Sabar ».

Elles perdent souvent le contrôle et en font de trop. Face aux batteurs, ces sénégalaises se déchaînent et oublient même de masquer leurs parties intimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here